A propos

 

 

Habitant aux Pâquis depuis presque vingt ans, je me suis résolu à me débarrasser de ma voiture. Malgré le macaron bleu,  je perdais trop de temps et de patience, avant d’arriver chez-moi.

Un après-midi, dans une brocante, j’ai déniché un vieux vélo de ville que j’ai repeint et remis en état. Il m’a accompagné par tous les temps au travail. Je commençai à jouer avec les minutes pour être à l’heure au boulot. Parfois je m’imaginais dans le peloton, avec le bruit du garde boue qui touchait le cadre et le frottement de la dynamo. J’entendais déjà le bruit de la foule et de l’hélico. Un samedi matin pluvieux, j’ai trouvé un cadre Cilo avec un système 105 shimano, et pleins de trucs à réparer. Mon premier vélo de course. La position et l’assurance acquises avec mon trois vitesses ont disparues mais je vais plus vite et plus facilement.

J’ai commencé à parler vélo autour de moi jusqu’à affronter La Croissette, avec la chaîne qui ne tient pas en place. A l’époque je ne connaissais pas les pieds calés sur un vélo, je n’avais jamais autant souffert dans un sport, mais quelle vue et quelle fierté. De la peine à suivre mon pote pendant la descente, mais j’étais mordu par le cyclisme.

Inscription à ma première cyclo, sans être sûr de bien mettre mes chaussures dans les cales. J’étais nerveux et anxieux avant le départ. Restant derrière le peloton pour ne faire tomber personne, je me fais distancer rapidement mais je finis la course content de moi, et sans blessure.

Avec le temps je me suis rendu compte qu’il n’existait pas de courses de vélo en ville ni de Club cycliste aux Pâquis. Il faut se déplacer en dehors de la ville ou attendre que le tour de Romandie, le Tour de Suisse, ou les triathlons passent par Genève.

Donc, pourquoi pas un Club de vélo aux Pâquis ? Avec sa course annuelle et fête autour du vélo. J’aimerais que des jeunes puissent se prendre de passion pour ce sport en leur en facilitant l’accès. On est assez bien situés, avec de beaux parcours tout au tour de notre quartier.

Rassembler tous les cycliste du dimanche ou des heures libres pour partager des kilomètres au nom d’un Club local. Un Club compétitif, dynamique et enthousiaste.

Ce serait génial! Alors, on s’est mis à rêver et ce rêve se réalise sous nos yeux.

Aller en avant, ce magnifique projet est notre but.

 

Virgilio Albuez Alvarado

Président

VéloClubPâquis

19, rue de la Navigation

1201 Genève

Tél: 077 401 48 23

Veloclubpaquis.ch

virgilioalbuez@gmail.com